Fourni par Blogger.

JOYEUX HALLOWEEN !!!


Les sulfates dans les shampooings : les reconnaître, les éviter, les remplacer


C'est bientôt Halloween, alors pour l'occasion, on va jouer à se faire peur en parlant... des sulfates !

Les sulfates sont des tensioactifs (agents lavants) très agressifs et très irritants. Ils sont dangereux pour la peau, les yeux et les voies respiratoires. 

Ils peuvent être responsables d'allergies, de yeux qui piquent, de l'apparition de pellicules sèches, de démangeaisons du cuir chevelu, de dermatites, de longueurs asséchées

Les cheveux fins ou bouclés y sont particulièrement sensibles.

Et d'après vous, comment se défend le cuir chevelu d'une telle agression, parfois quotidienne ? Il graisse. Et vous, du coup, vous faites quoi ? Vous relavez ! Et voilà le cercle vicieux qui commence ou comment se retrouver avec des racines grasses et des pointes sèches, des pellicules, des petits boutons, des démangeaisons...

 Comment les repérer et les éviter ? 


► En lisant les ingrédients de la liste INCI du produit.

Les pires d'entre eux, que l'on retrouve partout, sont :
  • l'ALS (Ammonium Lauryl Sulfate)
  • les SLS (Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Lauryl Sulfoacetate). 
  • le Sodium Myreth Sulfate
Il y en a d'autres, considérés comme moyennement irritants :
  • le Cocamidopropyl Betaine
  • le Disodium Cocoamphodiacetate
  • le Disodium Laureth Sulfosuccinate
  • le Sodium Coco Sulfate
Pour vous donner une petite idée, ils sont aussi utilisés comme détergents-dégraissants dans de nombreux produits industriels, on les retrouve aussi dans les herbicides, comme adjuvants de certains pesticides ou encore comme inhibiteurs de corrosion dans l'électronique.


Mais, me direz-vous, pourquoi on en trouve dans tous les shampooings alors, même biologiques, s'ils sont si mauvais pour nous ?
• Premièrement, parce qu'ils moussent. C'est ce que veulent les consommateurs. Malheureusement, de nombreuses personnes sont persuadées que plus un produit mousse, plus il est efficace. Or, ça n'a rien à voir.
• Deuxièmement, pour l'argent. Car ces tensioactifs sont très bon marché. Les fabricants les utilisent depuis des lustres et refusent d'en changer. Forcément, un tensioactif naturel et ultra doux de la famille des acylglutamates, qui sont issus des acides aminés, vaut plus de 8 fois le prix de base ! La qualité se paye.

 Ne vous fiez pas au fait que le produit soit naturel ou biologique, surtout s'il est certifié Cosmébio/Ecocert. En effet, cette charte autorise la présence de tensioactifs irritants dans les formules. Préférez une certification BDIH, très stricte sur le sujet.

 Par quoi les remplacer ? 


 Un shampooing et un après-shampooing sans sulfates, qui contiennent des tensioactifs doux et inoffensifs comme ceux de cette liste :
  • Coco Glucoside
  • Decyl Glucoside
  • Disodium Cocoyl Glutamate
  • Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Lauryl Glucoside
  • Sodium Cocoamphoacetate
  • Sodium Cocoyl Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Sodium Lauryl Glucose Carboxylate & Lauryl Glucoside
  • Sodium Lauroamphoacetate 


 Des poudres de plantes lavantes
  • le Shikakaï
  • le Sidr
  • l'argile blanche
  • le henné neutre
  • le Rhassoul 
  • la saponaire


Utilisez-vous des soins avec ou sans sulfates ? 

Voyez-vous une différence ?

Khadi : Shampooing ayurvédique réparateur à la rose

On continue sur la lancée des produits Khadi avec le shampooing réparateur à la rose. Je pense que cette marque mérite vraiment d'être connue. Ses produits sont constitués d'ingrédients doux et sains, et disposent de la certification BDIH, beaucoup plus stricte que la charte Cosmébio / Ecocert.

 Le shampooing réparateur à la rose 
aux plantes indiennes ayurvédiques
14,50€ - 210 ml


Ce shampooing est une belle découverte.

♥︎ Premièrement, sa composition est tout simplement parfaite.


Composition (INCI) : Eau, Coco Glucoside, Lauryl Glucoside, Sodium PCA, Glycérine, Betaine, Rose de Damas, Aloe Vera, Hibiscus, Vétiver, Réglisse, Lodhra, Glyceryl Oleate, Sodium Cocoyl Glutamate, Caprylyl/capryl Glucoside, Citric Acid, Sodium Citrate, Coco Caprate Caprylate, Amla, Reetha, Shikakai, Huille essentielle de neroli, Huile végétale de son de riz, Protéines d'amande douce hydrolysées, Protéines de blé hydrolysées, Squalane, Céramides végétales, Xanthan Gum, Sodium Levulinate, Potassium Sorbate, Zinc PCA, Huile de Neem, Citral, Geraniol, Farnesol, Linalool, Limonene

Regardons-là de plus près :

 La base lavante 
La base lavante de ce shampooing est constituée de tensioactifs très doux, issus du sucre (coco glucoside, lauryl glucoside, Caprylyl/capryl Glucoside) ou produits à partir d'acides aminés (sodium cocoyl glutamate). Ce dernier appartient aux tensioactifs les plus doux du marché mais aussi les plus coûteux. L'emploi de ce type de tensioactif a généralement une répercussion immédiate sur le prix du flacon.

 Actifs 
Le complexe d'agents actifs (rose, aloe vera, hibiscus, vétiver, réglisse, lodhra, amla, reetha, shikakai, protéines d'amande douce et de blé, squalane, céramiques végétales et huile de neem) combine des extraits aux propriétés stimulantes, fortifiantes, adoucissantes, hydratantes et réparatrices.

Font également partie de cet ensemble d'agents actifs pour le soin des cheveux : le sodium PCA (hydratant), la glycérine, la bétaïne, le glyceryl oleate (émulsifiant), le zinc PCA ainsi que l'huile essentielle de neroli et l'huile végétale de son de riz.

 Autres agents et conservateurs 
Ils sont tous inoffensifs et/ou d'origine naturelle. Le coco-caprate caprylate est un agent de texture végétal, l'acide citrique et le sodium citrate sont des régulateurs de PH, la gomme xanthane est un liant végétal, le sodium levulinate est un sel naturel anti-microbien (conservateur naturel). Le Citral, Geraniol, Farnesol, Linalool et Limonene sont des substances naturellement présentes dans les huiles essentielles.

♥︎ Deuxièmement, son odeur est à tomber par terre.

Je m'attendais logiquement à une odeur de rose mais en fait, ça sent la fleur d'oranger et c'est juste un délice pour l'esprit et l'odorat. Ça sent tellement bon qu'on en mangerait. Dommage quelle ne reste pas plus longtemps dans la chevelure !

♥︎ Troisièmement, il est efficace.

Il enlève les bains d'huile correctement, lave en douceur, préserve les colorations au henné, laisse les cheveux doux et soyeux et réserve quelques surprises comme le fait de faire après-shampooing si on l'applique une deuxième fois et qu'on laisse poser quelques minutes. Bon, sincèrement, si vos cheveux sont comme les miens, ça ne suffit pas mais c'est une option plutôt cool pour les autres. Son seul défaut, je dirais, c'est sa texture que je trouve trop liquide. Mais en fait, quand on sait tout le reste, on s'en fout ! :)

Evidemment, il est sans sulfates, donc Ok pour les bouclées.


>>> Pour un soin SOS moumoute complet, je vous conseille d'utiliser au préalable son huile capillaire, tout aussi parfaite !

Khadi : Huile de soin capillaire revitalisante ayurvédique

Les poudres capillaires ayurvédiques, c'est le top du soin pour nos chevelures, mais quelle galère à mettre en oeuvre ! Faire la pâte, application périlleuse, rincer les petits grains... Je ne parle même pas du fait de trimballer ses sachets de poudres en vacances ! Heureusement, il existe une alternative aussi efficace et moins contraignante. C'est l'huile de soin capillaire revitalisante de Khadi.

Cette huile est composée d'une infusion de plantes indiennes — celles qu'on trouve généralement en poudre — et d'huiles végétales réputées pour stimuler la pousse, prévenir le grisonnement, renforcer les racines, prévenir l'apparition des fourches et la casse des cheveux. 



Pourquoi c'est efficace ? Parce que plusieurs plantes ayant des synergies entre elles sont associées pour parvenir à des actions spécifiques. Chaque plante est infusée séparément dans de l'eau pendant 8 heures ou plus. Leur fraîcheur est ainsi conservée. Ce procédé ayurvédique est appelé Samyoga.

Composition (INCI) : Sesamum lndicum Oil (Huile de Sésame), Cocos Nucifera oil (Huile de coco), Ricinus Communis (Huile de ricin), Eclipta Alba (Bringaraj), Bacopa Monniera (Brahmi), Sida Cordifolia (Bala), Butea Monosperma (Palash), Trigonella Foenum Graecum (Fenugrec), Abrus Precetorlus (Gunja), Emblica Officinalis (Amla), Citrullus Colocynthls Seed (Indrayan), Rosmarlnus Officinoils Essentiam (Romarin officinal), Daucus Carota Seed (Huile de carotte), Tocopherol (Vitamine E), Cinnamomum Camphora (Camphre), Onosma Hispidum (Ratanjyot), Linalool, Limonene

Le palash, l'indrayan, le gunja et le romarin stimulent la pousse des cheveux. L'amla, le brahmi et le bhringaraj apaisent l'inflammation du cuir chevelu, préviennent le grisonnement prématuré et fortifient les cheveux. Le bala renforce les racines, le fenugrec prévient la formation de pellicules, tandis que l'huile de carotte protège le cheveu. Le camphre, la vitamine E et le ratanjyot maintiennent le cuir chevelu sain. Le sésame, la noix de coco et le ricin nourrissent et assouplissent le cheveu pour prévenir la casse et l'apparition de fourches.

 Comment s'en servir ? 


>>> Après avoir bien agité l'huile capillaire, appliquez-là sur votre cuir chevelu et vos cheveux, puis massez doucement. 

>>> Laissez poser 30 minutes. Vous pouvez également laisser reposer toute une nuit, après avoir entouré vos cheveux d'une serviette mais personnellement, je le déconseille vivement. Je l'ai fait et j'ai passé une nuit horrible, régulièrement réveillée par l'odeur entêtante de l'huile. Ça sent bon, mais très très fort. C'est une odeur camphrée qui pique les naseaux. D'ailleurs, pas étonnant puisqu'il y a du camphre dans la compo. Donc épargnez-vous ça et votre conjoint vous aimera encore le lendemain matin. 

>>> Lavez ensuite vos cheveux avec un shampoing doux. Vous pouvez utiliser l'huile capillaire une à deux fois par semaine sur cheveux secs ou humides.

 Ce que j'en pense 


Je garde, je rachète, je multi-valide ! Cette huile a une composition naturelle et elle est bourrée d'ingrédients utiles. Les plantes ayurvédiques indiennes n'ont plus rien à prouver quant à leur capacité à embellir et soigner les cheveux.

Mes cheveux après bain d'huile Khadi, lavage et brossage

Avant, j'utilisais les poudres mais c'est contraignant car ça fonctionne comme le henné. Là, c'est une huile donc ça va beaucoup plus vite. On peut l'emporter dans sa trousse de toilette et s'en servir même si on est loin de sa salle de bain. Moins risqué qu'un sachet de poudre. 

Depuis que je m'en sers, je constate que je perds beaucoup moins de cheveux lors du lavage et que j'ai beaucoup plus de baby-repousses. Mes cheveux sont doux et soyeux, plus denses.

Avez-vous déjà utilisé cette huile ? 
En connaissez-vous d'autres ?

TAG : Nature in your hair

Même si d'ordinaire je n'aime pas trop participer aux tag, c'est avec plaisir que je réponds à celui-ci, lancé par Mini il y a un petit moment déjà, axé sur notre expérience des cheveux au naturel. Je vous laisse lire tout ça. Attention, habitudes obsessionnelles capillaires inside, ha ha !

Comment as-tu découvert les soins naturels et bio, quel a été le déclic pour toi ?

Isa&No, Ava puis Audrey m'ont beaucoup inspirées. Voir leur chevelure s'embellir au fil du temps m'a convaincue de m'y mettre aussi.

Comment s'est passée ta transition ?

Pendant deux-trois mois, mes cheveux étaient ternes, gras en racine/secs aux pointes et raplaplas.

As-tu trouvé ta routine cheveux parfaite, si oui combien de temps as-tu mis à la trouver ?

Cela fait trois ans et je cherche encore ! Mais c'est aussi parce que j'aime bien tester de nouvelles choses. J'ai quand-même compris que le moins est l'ami du mieux. Ces derniers temps, je sens que je m'en approche ! :)

Aimes-tu tes cheveux tels qu'ils sont ? Que voudrais-tu changer ?

J'aimerais qu'ils soient moins fins, moins secs et moins fragiles. C'est une horreur ce type de cheveux, le moindre écart de conduite les flingue.

Quels ont été tes trois produits cheveux préférés depuis ton passage au naturel ?

• La gamme Rahua, j'ai beau essayer autre chose, j'y retourne toujours.

• Le henné. Le meilleur soin de la terre.

• Le karité, en beurre ou sous forme d'oléine.

Quels ont été les trois produits que tu as le moins aimé ?

• J'ai été très déçue par les produits Shea Moisture, une ligne pourtant dédiée aux cheveux frisés, à base de karité, dont j'avais entendu beaucoup de bien. Ce fut une horreur : cheveux secs comme de la paille, emmêlés, ternes... Je n'ai pas insisté !

• Les shampoings Logona ne semblent pas me convenir non plus. Ils me donnent des pellicules !

• Le démêlant Lovéa Bio sans rinçage à l'Argan, juste sans intérêt.

Laisses-tu pousser tes cheveux ? Si oui, quel est ton objectif et pourquoi ?

Je laisse pousser mes cheveux jusqu'au coccyx. Je trouve que cela donne un aspect féérique tout en restant compatible avec notre style de vie moderne.

Quelle est la coiffure que tu préfères et celle que tu aimes le moins ?

Globalement, j'aime bien tout ce qui est à base de tresses. Ma préférence va à la dutch braid sur un seul côté de la tête, simple à réaliser soi-même et originale. Celle que j'aime le moins, c'est la queue-de-cheval. Je trouve que ça ne me va pas du tout !

Combien as-tu d'accessoires cheveux ? Peux-tu nous montrer ta collection ?

Je suis très portée sur les noeuds, les motifs inspirés de la nature et tout ce qui fait "bijou de tête" féérique, précieux, délicat. Je suis aussi sensible aux détails originaux. Je vous laisse voir l'ampleur de la chose par vous-même :



A quelle fréquence coupes-tu tes cheveux ?

Au début, je coupais régulièrement quelques centimètres tous les 3 mois puis c'est devenu complètement aléatoire. Ça dépend de leur état, de mon humeur.

Quelle est la chose la plus insolite que tu aies mise dans tes cheveux ?

Je dirais les poudres ayurvédiques. Quand je les ai découvertes, peu de gens connaissaient ou en parlaient, c'était presque mystique de faire ça ! :)

Prépares-tu des masques maison ? Si oui quelle est ta recette préférée ?

J'utilise le trio huile d'olive, jaune d'oeuf, crème fraîche. Imparable.

Pour toi, quelle est la règle d'or à suivre pour avoir de beaux cheveux ?

Accepter leur nature et faire des soins adaptés.

Quelle est la chose, au contraire, à ne surtout jamais faire ?

Il faut arrêter de les traumatiser, que ce soit avec un fer à lisser/friser, des balayages, des colorations à répétition etc... On prend parfois plus de précautions avec un linge délicat qu'avec ses propres cheveux !

Tes cheveux ont-ils une signification particulière pour toi ?

Le siège de ma coquetterie s'est installé dans mes cheveux ! J'adore avoir une jolie coiffure, agrémentée d'un bel accessoire.

Peux-tu nous dire quels sont tes sites, blogs et chaînes youtube préférés sur le thème des cheveux ou de la coiffure ?

Je lis bien-sûr les blogs de mes acolytes chevelues. Je consulte régulièrement les sites Naturallycurly.com (en anglais) et Beautiful-boucles.com (en français) dédiés aux cheveux ondulés ou bouclés et la chaîne Youtube de Janet Stephens qui propose des démos de coiffures antiques et moyen-âgeuses.

Kinky Curly - gel Curling Custard : comment l'utiliser correctement ?

Ce gel est très efficace. Il dompte les boucles, les forme, élimine les frisottis, tout cela sans dessécher les cheveux. Il maintient même leur hydratation. Oui, mais, pour bénéficier des effets presque magiques de ce produit, encore faut-il s'en servir correctement.

Je ne vous blâme pas, j'ai moi-même fait de nombreux essais, avec en tête la perfection de la boucle qu'on m'avait promis. C'est pourquoi, face à vos nombreux questionnements et autres déboires concernant l'utilisation de ce gel, j'ai décidé de faire un article qui, je l'espère, vous aidera à y voir plus clair.


Tout d'abord, pour celles qui en doutent encore, précisons que ce gel a une composition naturelle. Pour de vrai. Il n'est pas non plus testé sur les animaux.

Composition : botanical infusion of water, horsetail, chamomile, nettle and marshmallow, organic aloe vera juice, agave nectar extract, tocopheryl acetate (vitamin e), pectic, citric acid, potassium sorbate and natural fragrance

De plus, ce gel est ultra concentré. Il est vraiment strong ! Ce qui nous amène au premier point de la liste :

♥︎ Soyez radine. Quand je dis qu'il faut en mettre une quantité infime, c'est même infinitésimale. Quand je trempe mes doigts dans le pot, je ne vais pas plus loin que le haut des ongles.

♥︎ Appliquez-le sur cheveux mouillés/égouttés. Juste après avoir rincé votre AS. On le frotte entre les paumes puis on scrunch ses longueurs en essayant d'en mettre bien partout.

♥︎ Si vous utilisez un leave-in, appliquez celui-ci avant le gel. Sachez que cela va renforcer l'effet du gel. Donc évitez de faire ça si vous avez les cheveux fins. Ca les alourdirait et vous vous retrouveriez avec des nouilles Ramen figées au lieu de belles boucles rebondies.

♥︎ On ploppe. Vous commencez à connaître la technique.

♥︎ On ne touche plus. A rien. Sinon c'est frisottis garantis ! On laisse sécher à l'air libre ou on pré-sèche au diffuseur à 70% environ. J'ai dit on ne touche plus ! :)

>>> Après environ 45 minutes, vos cheveux sont secs mais peuvent avoir un aspect un peu cartonné. Il suffit de mettre la tête en bas, de scruncher dé-li-ca-te-ment les boucles une dernière fois, de passer ses doigts sur le cuir chevelu pour décoller les racines, puis on relève la tête dans un mouvement digne de Shakira et voilà !



 BONUS 

Il peut également s'utiliser en lotion rebouclante du lendemain. Comment ? Mélangez eau + HE lavande + un fond de gel KCCC et vous avez une siouper potion !



Soin des boucles : des cheveux plus beaux jour après jour

Vos cheveux sont ternes, mousseux, cassants ? Vous aimeriez des boucles rebondies, brillantes, douces ? On dirait une réclame de télé mais je vous assure que c'est possible. La preuve :


Pour information, il y a quelques semaines, mes cheveux étaient comme ça (lissés) :


Alors, bluffées ? Et ce n'est que le début car plus on suit cette routine et plus les cheveux embellissent, les boucles se forment jusqu'à devenir un truc de ouf !

Vous voulez connaître mon petit secret ? Un petit secret qui ne l'est pas tant que cela finalement car je vous en ai déjà parlé maintes et maintes fois... Il s'agit de la Curly Girl Method. Oui, encore elle !

Pendant le séchage, ne pas toucher ses boucles ! Le gel peut donner un léger effet cartonné...

... qui disparaît une fois les cheveux secs pour laisser place à la douceur et à la brillance. 

J'utilise 4 choses pour obtenir ce résultat :

1. un après-shampooing naturel SANS SILICONE, actuellement, Rahua.
2. une lotion rebouclante naturelle SANS ALCOOL, Gelebration spray de Jessicurl mais je voudrais en tester une autre : Spiralicious.
3. un gel naturel SANS ALCOOL, Curling Custard de Kinky Curly. J'aimerais en trouver un autre tout aussi bien mais au conditionnement plus simple à balader que ce gros pot !
4. un t-shirt en coton, pour le séchage.


Je suis en pleine expérimentation, cela fait une semaine que je suis la méthode. Nous n'en sommes donc qu'au premier épisode mais déjà les résultats me plaisent ! 

J'avais fait plusieurs tentatives auparavant mais le problème des boucles le lendemain matin qui ne ressemblent à rien m'avait assez vite découragée. Même s'il est possible de se laver les cheveux tous les jours parce que l'AS est très doux, je trouvais cela assez contraignant.

Le problème est résolu avec mon spray maison à la lavande. Je vaporise mes cheveux et je scrunch les boucles pour leur redonner du ressort, tête en bas. Ça fonctionne super bien ! L'eau réactive les produits coiffants de la veille et la lavande, anti-bactérienne, rafraîchit le cuir chevelu. En plus, ça sent booon... 

J'ai tenu 3 jours complets sans lavage avec de belles boucles bien définies grâce à ce spray ! Etant donné que je me lave habituellement les cheveux tous les 3 jours, je n'ai donc pas à changer mes fréquences de lavage et ça, c'est chouette ! Il y a plus de frisottis par rapport au premier jour mais rien de dramatique. 


En attendant le prochain épisode et l'évolution de mes cheveux grâce à cette technique, je vous invite à lire ces articles (si ce n'est pas déjà fait, héhé) pour en savoir un petit peu plus :