Fourni par Blogger.

Melvita : Huile extraordinaire, L'Or bio


Lorsque je suis partie en vacances cet été, je savais que je passerais une grande partie de mon temps sous l'eau ou sous un soleil qui darde ses rayons et qu'il me faudrait donc prendre grand soin de ma peau et de mes cheveux tout au long du séjour. Quand on veut une chevelure de sirène, pas question de lésiner sur les moyens !

Le fait de partir à l'autre bout du monde m'obligeait cependant à limiter le poids des bagages et donc les produits que je pouvais emporter (de manière générale, de toute façon, j'aime voyager léger). 

Alors comment faire pour assouplir ma peau, adoucir et parfumer ma chevelure le soir après la douche avec un seul produit ?

5 huiles précieuses pour mon bien-être


C'est ce flacon d'or liquide à la senteur paradisiaque que j'ai choisi et je n'ai pas été déçue. 


♥︎ De l'or dans mes cheveux

Il s'agit d'une huile sèche multi-usages pour le corps, le visage et les cheveux, composée de 5 huiles précieuses :  Argan du Maroc, Kendi d'Indonésie, Buriti, Inca Inchi et Pracaxi d'Amazonie.

La composition est naturelle et certifiée Ecocert. De quoi se faire plaisir sans culpabiliser.



♥︎ Opération bien-être

Lorsque je me suis débarrassée du sel et des traces de crème solaire, j'aime bien appliquer un soin qui ne me laisse pas une sensation poisseuse sur le corps ou dans les cheveux. On transpire déjà suffisamment comme ça quand il fait chaud ! 

Cette huile est idéale car elle n'est pas grasse du tout et pénètre très vite après l'application, laissant une peau satinée, des cheveux doux et délicatement parfumés. Un vrai moment de détente, amplifié par une odeur à tomber par terre.

Lorsque je suis revenue, mes cheveux étaient un peu secs aux pointes mais ils ne s'étaient pas transformés en paille. Je pense sincèrement que le fait d'avoir appliqué scrupuleusement cette huile chaque soir n'y est pas pour rien.



♥︎ C'est l'hiver, et alors ?

Cette huile s'utilise quelle que soit la saison et je peux vous dire qu'au coeur de l'hiver, son parfum agit comme un véritable baume à l'âme. 

Durant cette saison, je n'expose plus mes cheveux au sel et au soleil. Je m'en sers donc comme masque avant-shampooing et j'en mets quelques gouttes sur les pointes pour les garder hydratées et nourries. 

Quand je vais à la piscine, j'enduis mes longueurs avant de mettre le bonnet de bain pour faire une barrière au chlore et limiter les dégâts. Et bien sûr, après la douche, j'en mets aussi sur ma peau pour la protéger de la sécheresse.


♥︎ Est-ce que je rachète ?

Oui, car je suis une grande adepte des huiles sèches multi-usages, surtout lorsqu'elles ne collent pas et qu'elles sont délicatement parfumées. Si vous êtes une fan de l'Huile Prodigieuse de Nuxe mais que vous êtes aussi une nature girl et que vous privilégiez les compos naturelles alors l'Huile Extraordinaire de Melvita est faite pour vous. Je la place ex-aequo avec l'Huile des délices de Sanoflore dont je suis fan également.


A bientôt les sirènes !

Ce produit m'a été offert par Melvita

Mermaid Perfume : shampooing et après-shampooing Mermaid Hair



Séduite par le nom évocateur (oui, je suis un être faible), j'achetais ce duo aux promesses océanes. Une composition sans sulfates, des ingrédients naturels et une odeur de coco qui vous transporte direct sur la plage, il ne m'en fallait pas plus. Enfin si, quand-même un peu. Et malheureusement, pour la chevelure de sirène, on repassera. 


Ce n'est pas faute d'avoir insisté. J'ai persisté pour voir ce qu'ils avaient dans le ventre mais plus j'utilisais le shampooing, plus j'avais de pellicules et plus je mettais d'après-shampooing, plus mes cheveux devenaient ternes et sans vie au séchage. Bon, ce dernier démêle bien, on ne peut pas lui enlever ça et j'ai réussi à finir le flacon mais le shampooing, j'avoue l'avoir refilé à mon mec. Qui a eu les mêmes symptômes que moi et qui a fini par lâcher l'affaire lui aussi . Et la triste histoire s'arrête là.  


Du blond des vagues au blond des villes

♥︎ Mon blond au retour des vacances

Durant cet été, pendant un mois, le soleil et la mer se sont chargés de blondir mes longueurs. J'étais ravie de ce côté surfeuse et je trouvais ce blond doré parfaitement assorti à mon bronzage. Mais il a bien fallu quitter les îles du Pacifique pour reprendre le travail et affronter l'automne. Le bronzage a disparu, le soleil aussi et mon blond ne brillait plus autant. J'aimais bien mon blond parce qu'il était naturel, "forgé" par les éléments. Avec la peau dorée, c'était beau mais avec mon teint clair, le charme n'opérait plus.

Bronzée...

Bref, tout ça pour vous expliquer que j'ai finalement réalisé ma mue d'automne grâce au henné

♥︎ Mue d'automne

▶︎ Coloration naturelle avec Radico



J'ai trouvé une marque qui offre une multitude de nuances dont un large choix parmi les blonds. Attention, il ne s'agit pas des blonds nordiques qu'offre la décoloration mais des blonds que beaucoup de personnes confondent à tort avec le châtain. On trouve du blond cendré, du blond foncé doré ou cuivré, du blond vénitien etc... Il y a du choix dans les blonds cendrés, ce que je trouve fort intéressant quand on sait que pour obtenir cette teinte froide soi-même, il faut faire un subtil mélange de henné et d'indigo or l'indigo, quand il est raté, ne pardonne pas.

▶︎ Découverte


Radico est une marque indienne, certifiée USDA, Ecocert et India Organic (label que je ne connais pas). Dans la boîte, on trouve 100 g de poudre, un petit pinceau applicateur (inutile selon moi car trop petit et de mauvaise qualité —> ça fait des déchets en plastique pour rien), une charlotte et des gants

100% des ingrédients sont biologiques. 

Composition : henné neutre, henné (lawsonia), indigo, amla, bhringraj, hibiscus, methi (fenugrec).

▶︎ Utilisation


J'ai beaucoup aimé la qualité de la pâte. Une poudre très fine et une pâte archi collante. Avis aux connaisseuses : est-ce que c'est l'effet de l'indigo ? Je n'en avais jamais utilisé avant. J'ai laissé poser la pâte 2H en prenant soin de bien imprégner les racines car c'est souvent là que le henné accroche le moins. N'ayant pas ajouté d'ingrédient hydratant ou nourrissant à la préparation, mes cheveux étaient un peu secs après rinçage mais le lendemain ils étaient bien doux et souples. Je les ai séchés avec une serviette en microfibre. Pour le rinçage, j'ai procédé au shampoing et à l'après-shampoing habituels. Ça dégorge un peu mais j'ai toujours fait comme ça et mes couleurs au henné ont toujours été belles. 

♥︎ Résultat

J'ai opté pour un blond foncé doré (Golden Blonde). Ma hantise était de ressortir avec les cheveux bruns. En voyant mes pointes humides très sombres, j'ai eu une petite frayeur. Et puis finalement, au séchage, la couleur s'est révélée être quasi identique à ma couleur naturelle. Il manque juste quelques reflets. Je suis très contente. C'est la première fois que j'obtiens une couleur si proche de la mienne avec du henné.

...Pas bronzée :(


Pour comparer, voici quelques photos de mes cheveux sans aucune coloration
La similitude est frappante, non ?




♥︎ Est-ce que je rachète ?

Oui, c'est selon moi un produit de qualité qui offre de nombreuses nuances allant au-delà du cuivré, du noir et du rouge. Je vous déconseille juste de vous référer aux nuanciers (photo de la boîte ou échantillon de mèche) car ils ne sont pas hyper fidèles à la réalité. 
A voir : l'évolution et la tenue dans le temps de cette couleur. 

♥︎ En résumé

J'AIME : 
  • la composition
  • la qualité des poudres et donc de la pâte
  • la couleur (à voir la tenue dans le temps)
  • l'effet soin
  • le large choix de nuances que propose la gamme

J'AIME MOINS :
  • les nuanciers faussés
  • le pinceau inutile
  • le prix par rapport à la quantité (100g, c'est peu)

♥︎ Intéressée ?

J'ai acheté ce produit chez Mademoiselle Bio au prix de 9,90€. 

Melvita : Nectar de Roses ou le secret des fées


Poussons le portillon de bois et entrons dans le jardin des fées. Comme dans Un songe d'une nuit d'été, nymphes et dryades ont dansé toute la nuit avant de s'évaporer au petit matin, laissant dans leur sillage des effluves de lierre et de roses. Elles ont aussi oublié, dans un panier, leur secret de teint rosé. Alors j'en ai profité !




Comme mes cheveux, ma peau est fine, sensible et déshydratée. Elle est également sujette à l'acné. Je dois donc choisir avec attention les produits que je mets sur mon visage et rester fidèle aux soins qui me conviennent. 

Ma peau qui tiraille doit être hydratée avec légèreté et cette gamme Nectar de Roses de Melvita, enrichie d'une infusion de roses concentrée en sucres hydratants et en eau florale de rose, est totalement adaptée.


Le matin, j'utilise la crème Infusion et le gel contour des yeux. Ces deux produits s'étalent bien, sont parfaitement absorbés, ne boulochent pas et ne laissent pas de film gras. Ma peau est désaltérée pour la journée. 



La gelée désaltérante est fraîche et très fine sur la peau. Je pense que je l'utiliserai le matin à la place de l'Infusion quand nous serons au coeur de l'été et qu'il fera très chaud. En attendant, j'en mets le soir de temps en temps pour me réveiller avec un teint de rose. Car oui, depuis que j'utilise ces soins, ma peau est belle et lumineuse, lisse et Ô miracle des fées, sans acné.


Le soir, je me démaquille avec le lait puis je passe un coton imbibé de l'eau fraîche micellaire qui rafraichit et tonifie. 


Je ne peux pas vous parler de ces soins sans vous parler de leur parfum. Une odeur délicate de rose, d'autant plus agréable qu'elle n'entête pas. Se réveiller et se coucher parmi les fleurs, telle la fée Titania, quoi de plus délicieux ?


Produits offerts par Melvita

Chlore et calcaire, un fléau pour la peau et les cheveux


Je déteste l'eau de chez moi. Elle est hyper dure. Gorgée de calcaire et de chlore. Je m'en fais la remarque chaque fois que je reviens d'un endroit où l'eau est plus douce.

Je me rappelle d'ailleurs un séjour en Bretagne où j'avais l'impression de prendre une douche d'eau de source tellement elle était douce. C'était hyper agréable. Pareil à la Martinique. En plus, à cet endroit du monde, le climat est très humide alors autant vous dire que ma peau sensible était aux anges. Je n'avais même plus besoin de mettre de crème hydratante.

Mais revenons à notre duo de choc. Quels sont leurs effets sur notre peau et nos cheveux ?

Une peau :
- irritée
- avec des rougeurs
- sèche
- avec des démangeaisons

Des cheveux :
- ternes
- cassants
- secs

Le bonheur, en somme ! Alors évidemment, vous allez me dire, nous ne sommes pas tous égaux face à ces désagréments. Mais quand on a une peau sensible et des cheveux fragiles comme moi, je peux vous dire que c'est une vraie calamité.

Voyons ensemble quelles sont les solutions de la moins chère à la plus coûteuse.

Tout d'abord, on peut limiter les cosmétiques décapants. L'eau est déjà agressive, pas besoin d'en rajouter. Cela paraît évident mais on n'y pense pas forcément. Pour ma part, j'utilise déjà des produits sans sulfates et sans alcool pour les cheveux ainsi qu'un gel douche nourrissant qui laisse un film protecteur sur ma peau.


Un dernier rinçage au vinaigre de cidre (évitez le vinaigre blanc trop agressif et qui sent mauvais) ou au jus de citron permet de neutraliser efficacement le calcaire sur les cheveux et de refermer les écailles du cheveu pour les garder lisses et brillants après le lavage.


Contre le chlore, il existe différents types de filtres qui se fixent très facilement (pas besoin de bricoler) à la sortie du robinet de douche ou sur le pommeau.

Une capsule dure 1 an et coûte entre 50€ et 70€.



Contre le calcaire, vous pouvez utiliser un adoucisseur, qui se place directement sur le tuyau d'arrivée d'eau par enroulement. L'installation est un peu technique et le produit coûte très cher.

Comptez environ de 400€ à plus de 1000€ le boîtier.



Utilisez-vous un filtre ou autre chose ? 
En êtes-vous satisfait ? Votre avis m'intéresse !

Journal de pousse : Avril 2016

En mode classe

Ceux qui me suivent sur Instagram l'ont déjà constaté, j'ai changé de couleur et coupé mes cheveux et je peux vous dire qu'après 5 ans sans véritable innovation, ça fait un bien fou !

J'en avais assez de ces restes de henné coriace qui viraient constamment à l'orange carotte quoi que je fasse, ne s'accordant plus du tout avec mon teint. J'ai d'abord voulu régler ça moi-même mais mes cheveux perdaient de la vigueur au fur et à mesure de mes opérations hasardeuses.

Mon souhait : éliminer toute trace de henné, récupérer ma couleur naturelle et blondir pour cet été ;)

♥︎ Changement extérieur


Avant 

Pour en finir définitivement avec ce problème, je suis allée chez le coiffeur. J'ai demandé à ce que ma couleur soit réunifiée dans ma teinte naturelle :
- de façon à neutraliser le cuivré
- afin d'être en parfait accord avec mes racines pour laisser pousser tranquillement par la suite.

Pour l'effet soleil, il a été fait quelques mèches blondes qui illuminent et donnent du relief à l'ensemble. Le cuivré est ressorti avec certaines mèches mais il est moins présent, fondu avec le doré d'autres mèches et la base blond foncé, ce qui donne un rendu très naturel.

Il faudra répéter l'opération en veillant à espacer les applications afin d'obtenir un blond plus clair et moins cuivré sans abimer mes cheveux. C'est mon objectif pour cet été.

Après

D'abord hésitante, j'ai finalement opté pour un carré long et je dois dire que ça faisait longtemps que mes cheveux n'avaient pas eu autant de volume. Ils sont plein de gonflant, j'adore !

En mode Rahan !


♥︎ Changement intérieur

Il se passe également quelque chose d'extraordinaire concernant leur repousse.

La zone des tempes que je voyais se raréfier avec inquiétude est aujourd'hui pleine de cheveux, beaucoup plus qu'en janvier 2016, période pendant laquelle ça avait déjà bien évolué. Je ne vois presque plus mon cuir chevelu au travers. Je suis tellement heureuse ! J'espère que ça va durer.

Ce que j'ai fait ?
- je consomme une cuillère à café de spiruline que j'ajoute à un verre de jus de fruits tous les matins
- j'avale presque tous les jours une poignée de graines variées
- je mange de la salade d'algues fraîches et du tartare d'algues régulièrement
- j'ai augmenté ma consommation de fruits et de légumes.

Cela depuis environ 3 mois.

J'ai aussi arrêté ma pilule il y a 8 mois, après une prise quasi quotidienne de 17 ans. Je n'ai pas de preuve "scientifique" et les changements que je ressens sont purement de l'observation personnelle mais il est clair que depuis que je ne la prends plus, tout va mieux (sauf l'acné, hum !). Cet arrêt n'est certainement pas pour rien dans l'épaississement de mes cheveux.




♥︎ Le journal de pousse

Je vous laisse avec l'évolution de la 4ème année de pousse que je n'avais pas publiée faute de motivation.

Je n'ai malheureusement pas tenu de journal entre avril 2015 et avril 2016. Une publication par mois me semblait vaine et même au rythme de tous les deux mois, les changements n'étaient pas assez visibles pour être intéressants.

Rassurez-vous, je compte me rattraper pour 2016-2017 !

Le journal de pousse sera publié à chaque nouvelle saison (Printemps, Eté, Automne, Hiver), entre lesquelles je ferai des "points-info" si besoin. Evidemment, la fréquence des autres articles de ce blog sera la même ;)






Longueur la plus grande jamais atteinte !
Les cheveux les plus longs étaient proches de la taille mais dans quel état ? :(





♥︎ Bilan

  • Un retour à ma longueur de départ sans regrets. Cela redonne du dynamisme à ma chevelure et à mon moral aussi :)
  • Un retour à ma couleur naturelle pour ne plus être embêtée par la repousse.
  • Un arrêt définitif du henné (qu'il soit blond, neutre ou colorant). Ses effets sont spectaculaires mais il est bien trop difficile à retirer quand on veut du changement. 
  • Des mèches blondes pour l'ensoleillement (le petit effet surfeuse qui me plait tant ;)). 
  • Je veillerai à ne pas retomber dans les travers que sont les changements radicaux de couleur, que ce soit du blond trop uniforme (cf historique) ou le henné.
  • J'avais l'impression que mes cheveux ne poussaient pas vite mais en réalité j'ai beaucoup coupé, avec des retours fréquents au stade BSL (bra strap lenght). Je vais donc essayer de prendre soin des pointes.

Une routine cheveux pure, économique et sans déchets

Poudres ayurvédiques (guimauve, kachur sugandhi, orange)

♥︎ Les poudres de plantes

▶︎ Une matière première sans chichis

Limiter son impact sur l'environnement tout en prenant soin de ses cheveux, c'est déjà possible grâce aux produits naturels certifiés biologiques et cela le devient encore plus grâce à l'utilisation des plantes en poudre. Celles-ci ne subissent aucune transformation en dehors de leur séchage et de leur micronisation. Elles ne sont que très faiblement altérées et conservent ainsi toutes leurs propriétés. Elles ne nécessitent pas d'additifs pour être efficaces et se suffisent à elles-mêmes. Ces poudres ne nécessitent pas plus d'eau au rinçage qu'un shampooing et un après-shampooing classiques, surtout si les grains sont très fins. La finesse d'une poudre est généralement un premier gage de bonne qualité. On peut les conserver dans un joli bocal en verre et se faire une belle collection digne des plus anciens apothicaires.

▶︎ Utilisations

On peut les mélanger entre elles, les agrémenter d'huiles essentielles et d'ingrédients nourrissants ou hydratants. Les combinaisons possibles sont multiples ! Elles servent à tout ou presque : on peut se laver les cheveux, soigner son cuir chevelu, stimuler les repousses, ajouter du volume et gainer les longueurs. On peut aussi se colorer les cheveux avec certaines d'entre elles.

▶︎ Guimauve et Kachur Sugandhi

Je ne connaissais pas ces deux poudres et c'est Aroma-Zone qui me les a faites découvrir en m'envoyant un sachet de chaque. 

• Poudre de Guimauve 

Elle favorise le démêlage, gaine les cheveux, apaise le cuir chevelu et apporte du volume. C'est une belle découverte car elle apporte à mes mélanges de poudres ce qui leurs faisait défaut, à savoir une texture gélatineuse, glissante, moelleuse, absolument très agréable à manipuler. Depuis que je l'ai, je n'arrête pas de m'en servir en masque, en shampooing démêlant et aussi sur ma peau pour l'apaiser. C'est devenu une de mes poudres préférées !

• Poudre de Kachur Sugandhi 

C'est une sorte de gingembre et comme le Kapoor Kachli, c'est une poudre fine, qui favorise la pousse et qui parfume agréablement les cheveux. Elle s'utilise aussi sur la peau et comme j'aime les produits multi-tâches, c'est un bon point supplémentaire. Elle apporte beaucoup de volume à la chevelure, genre... beaucoup ! Et puis les cheveux clairs vont l'apprécier car elle ne fonce pas les cheveux.

• Mon shampooing démêlant

- 2 cuillères à soupe de shikakai
- 1 cuillère à soupe de poudre de guimauve
- 1 cuillère à soupe de poudre de kachur sugandhi
- 1 cuillère à café de poudre d'orange
- 5 gouttes d'HE au choix selon le besoin

>> Avec cette recette, je n'ai pas eu besoin d'utiliser mon après-shampooing. Mes cheveux étaient démêlés et ultra doux après séchage. De plus, le parfum des poudres est resté plusieurs jours dans mes cheveux. Une senteur épicée très discrète, très agréable.




♥︎ Les ingrédients de la cuisine

▶︎ Faire d'une pierre deux coups

Les poudres, malgré les bienfaits qu'elles apportent, peuvent dessécher les cheveux fragiles. C'est un inconvénient auquel je remédie en faisant une fois par semaine un masque profond avec des ingrédients venus tout droit des placards de ma cuisine. Ainsi, je réinvestis ce que j'ai déjà. Je choisis des produits nourrissants et hydratants que je combine pour obtenir une crème onctueuse que je laisse poser sous une charlotte de bain réutilisable de 20 minutes à 1 heure.

J'apprécie particulièrement la crème de coco et le miel auxquels j'ajoute une huile végétale (argan, olive, amande douce et coco sont mes préférées) mais rien ne vous empêche de vous servir d'une banane, d'un avocat bien mûr, de yaourt, etc...

▶︎ Dans l'assiette

J'en parle de temps en temps mais il est évident que manger plus sainement contribue à embellir sa peau comme ses cheveux. Ces derniers temps, j'ai intégré dans mon assiette des aliments que je ne mangeais pas naturellement. Il s'agit des algues et des graines. Elles viennent compléter un "régime" à base de poissons gras (saumon), fruits et légumes. Le terme "régime" est à prendre avec des pincettes car en vérité, je mange de tout en quantité normale ; j'essaie juste de privilégier ces aliments.

• Les algues

Le matin, j'ajoute systématiquement une cuillère à café de spiruline en poudre dans un grand verre de jus d'orange (avec pulpe). Le goût est doucereux, moins fort que ce que j'imaginais. Tout à fait supportable. De toute façon, rien ne pourra être pire que le jus d'argousier testé et pas approuvé du tout (une odeur et un goût de bile, beurk !) Je mange également régulièrement du tartare d'algues et je me suis mise aux salades d'algues fraîches. Personnellement, j'aime le goût des algues donc ce n'est pas difficile pour moi d'en manger mais si vous êtes réticent, allez-y petit à petit. Il existe des algues en paillettes que l'on peut saupoudrer dans une salade, du riz, une sauce... Il y a beaucoup de recettes différentes avec les algues alors faites-vous plaisir.


• Les graines

Une petite poignée par jour suffit. En ce moment, je mange des graines de courges. Le mieux c'est toujours de varier voire de se faire un mélange qu'on choisit dans les distributeurs des boutiques bio. Pas d'emballage superflu, on prend la juste quantité et voilà. Je ne sais pas si les graines de courges sont particulièrement bonnes pour les cheveux ou la peau (les deux vont souvent de paire) mais au moins, c'est très bon pour la santé. Et qui dit bonne santé dit belle apparence :)


♥︎ Le résultat sur mes cheveux