Fourni par Blogger.

Bilan du mois de juillet

Eh bien il en faut de la patience. Ces deux derniers mois n'ont pas été très bénéfiques pour la pousse de mes cheveux. Je ne peux rien dire avec certitude car je ne les mesure pas mais à vue d'oeil en tous cas rien de flagrant. Une chose tout de même, ils ont épaissi et sont plus résistants qu'auparavant. Cela fait maintenant 4 mois que je ne les ai pas coupés, un record qui malheureusement ne pourra pas durer... je vois déjà que les pointes s'assèchent et perdent en consistance.
Au niveau des soins, rien de nouveau pour l'instant mais je souhaiterais introduire dans ma routine capillaire l'huile de noix du brésil, qui nourrit en profondeur sans graisser, le panthénol ou provitamine B5 qui répare et fortifie de la racine aux pointes et l'huile essentielle de Bay St Thomas, réputée pour favoriser la pousse. Ma commande chez AZ va probablement enfler entre-temps, car j'ai aussi très envie d'essayer de faire mon propre shampoing !


Patience, patience, patience... Maître-mot quand on veut avoir des cheveux très longs !

Labels bio : logos certificateurs

Il existe un grand nombre de labels et de certifications pour les produits bios, qu'il s'agisse d'alimentation, de cosmétique, de textile, de produits ménagers etc... Pour vous aider à y voir plus clair, j'ai recensé ici les principales appellations que l'on peut trouver concernant essentiellement les cosmétiques et un peu l'alimentation.
AB

AB

L’Agriculture Biologique constitue en France l'un des quatre signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine, aux côtés de l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), du Label Rouge et de la Certification de Conformité (CCP).
Un aliment biologique est produit selon des méthodes respectueuses de l'environnement, détaillées par la réglementation. Les OGM sont proscrits.
  • Végétaux : pas de recours aux pesticides et engrais chimiques, rotation des cultures...
  • Animaux : élevage extensif, aliments biologiques essentiellement (90%), traitements antibiotiques limités, surface au sol définie...
  • Produits transformés : 95 % des ingrédients au minimum doivent être issus de l'agriculture biologique. Les aliments contenant entre 70% et 95% d'ingrédients biologiques peuvent indiquer : "x% des ingrédients d'origine agricole ont été obtenus selon les règles de la production biologique". La liste des ingrédients doit préciserquels sont les ingrédients concernés.
Pourquoi 95 % ? Parce qu'on ne peut garantir à 100 % que les produits ne seront pas contaminés par des OGM. Parce que le sel marin contenu dans certains produits n'est pas issu de l'agriculture biologique et constitue un produit naturel sans produit chimique de synthèse rajouté par l'Homme. Il s'agit d'une légère marge de tolérance.
Le cahier des charges du label AB impose un mode de production agricole durable. Il s'inscrit aujourd'hui dans la de la Politique agricole commune qui prévoit que «Le développement durable doit concilier la production de denrées alimentaires, la conservation de ressources limitées et la protection du milieu naturel, de manière à pouvoir répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des futures générations à répondre à leurs propres besoins».
Le label AB est géré par les autorités publiques (Ministère de l'Agriculture et de la Pêche) et contrôles indépendants (par Ecocert, Ulase, Aclave, Agrocert, Ascert-international, Socotec...). Ecocert, Ulase, Aclave, Agrocert, Ascert, Socotec sont accrédités par la Cofrac. Il est attribué sur demande aux produits alimentaires végétaux et animaux et non alimentaires (huiles essentielles, teintures, textiles).
BDIH

BDIH

BDIH (Bundesverband deutscher Industrie- und Handelsunternehmen) est une fédération de marques pharmaceutiques et d'industries œuvrant dans le domaine de la santé, de la diététique et des produits d'hygiène née en 1966 en Allemagne. Organisme indépendant, le BDIH examine la composition des produits de beauté naturels à certifier, et leurs méthodes de production.
Le BDIH gère une charte, assure son contrôle et attribue le logo « Cosmétique Naturel Contrôlé », attribué pour 15 mois. Il est l'un des plus exigeants quant aux critères environnementaux à respecter par le fabricant.

Principales garanties :
  • Les cosmétiques sont élaborés à partir de matières premières naturelles, végétales - de préférence issues de la culture BIO - ou minérales.
  • Les Bases lavantes et les émulsifiants d'origine végétale, sont obtenues par des techniques “douces” (hydrolyse, estérification),
  • Les produits sont testés sur des personnes volontaires ou des cellules,
  • Seuls certains conservateurs, naturels, sont autorisés tels que l'acide benzoïque, ses sels et éthylesters, l'acide salicylique et ses sels, l'acide sorbique et ses sels ainsi que l'alcool benzyl. L'utilisation de ces conservateurs doit être mentionnée.
Les composants et les process interdits
  • Les composants issus de la pétrochimie
  • Les colorants et parfums de synthèse
  • Les bases lavantes ou émulsifiants éthoxiliés
  • Silicone et paraffine et autres produits issus du pétrole
  • Les matières premières animales, sauf si l'animal est vivant (ex: lanoline)
  • Le blanc de baleine et le collagène animal
  • L'irradiation
  • Les tests sur les animaux
  • Les matières premières génétiquement modifiées (OGM).
 Ce qu’on appelle la liste positive constitue la colonne vertébrale du cahier des charges BDIH. Il s’agit de la liste des ingrédients autorisés : 690 composants sur 20 000 répertoriés.
Si un produit contient ne serait-ce qu’un seul ingrédient non autorisé il ne peut plus recevoir la certification.
Les contrôles sont effectués tous les ans sur chaque produit par un organisme de certification indépendant..

Cosmebio

Cosmébio a débuté en 2000-2002, au travers d'un programme de collaboration entre Ecocert et une dizaine de laboratoires cosmétiques engagés dans l'élaboration d'un cahier des charges d'une cosmétique éthique, approuvé par l'Etat et doté d'un plan de contrôle rigoureux.
L'association COSMÉBIO regroupe aujourd’hui plus de 200 adhérents avec plus de 4000 produits certifiés.
Un référentiel définissant deux labels écologiques spécifiques à la cosmétique a été établi pour le marché français. Les deux labels Cosmébio garantissent l'origine des ressources par certification indépendante.
Les produits sont prioritairement issus de l'agriculture biologique contrôlée.
Le Logo BIO :
  • Minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle
  • Ingrédients issus de l'agriculture biologique : Minimum 10% du total des ingrédients
  • Ingrédients issus de l'agriculture biologique : Minimum 95% des ingrédients certifiables
  • Maximum 5% d'ingrédients de synthèse
Le Logo ECO
  • Minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle
  • Ingrédients issus de l'agriculture biologique : minimum 5% du total des ingrédients
  • Ingrédients issus de l'agriculture biologique : minimum 50% des ingrédients certifiables
  • Maximum 5% d'ingrédients de synthèse

    EcocertEcocert (cosmétiques biologiques et écologiques)

    Le label Ecocert pour les cosmétiques écologiques et biologiques a été créé et est contrôlé par l'organisme de certification Ecocert depuis 2003.
    Il existe deux niveaux d'exigence en matière de composition des cosmétiques :
    • le label Bio :  minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle sur le total des ingrédients (y compris l'eau),  minimum 95 % d'ingrédients certifiés bio sur le total des ingrédients végétaux et minimum 10 % d'ingrédients certifiés bio sur le total des ingrédients.
    • le label Eco : de 50 à 94 % du total des ingrédients issus de l'agriculture biologique et 95 % d'ingrédients végétaux.
    Pour ces 2 labels, sont interdits :
    • Les ingrédients issus d'animaux vivants ou morts,
    • les ingrédients de synthèse (colorants, parfums, antioxydants, émollients de synthèse, huiles et graisses, silicones, tous ingrédients issus de la pétrochimie...). Le référentiel comporte une liste positive de conservateurs autorisés.

      One Voice

      One Voice est une association de loi 1908 qui lutte depuis toujours pour la protection des animaux et notamment de ceux sur qui sont testés pléthore de produits avant d’être mis sur le marché.
      En cohérence avec les objectifs qu’elle s’est fixée, l’association One Voice a mis au point un label du même nom.

      Ainsi, l’association entend bien à travers cette nouvelle certification, apporter aux consommateurs une information supplémentaire concernant des produits :
      - non-testés sur les animaux vivants, les animaux en devenir (exemple, foetus), ou sur les prélèvements d’animaux (exemple : sang)
      - sans ingrédient d’origine animale
      - dont les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

      Nature & Progrès

      Ce label concerne également les productions animales ou végétales, et comporte des critères plus poussés que ceux du cahier des charges AB, tels que la diversification des productions, la labellisation d'une exploitation entière et non de produits, l'exclusion de tous les produits chimiques sans exception, etc. Nature & Progrès labellise aussi des engrais ou des cosmétiques ; ce label est attribué par Nature et Progrès et contrôlé par des organismes indépendants (Ecocert) et par Nature et Progrès pour la charte.

      Demeter

      Il s'agit d'un organisme international et d'une marque déposée depuis 1932, qui labellise les productions agricoles respectant les règles l'Agriculture biologique et de l'agriculture biodynamique. Celle-ci utilise uniquement des méthodes naturelles et tient compte des rythmes saisonniers et des influences cosmiques (lune, soleil, planètes…).
      L'agriculture biodynamique este présent dans plus de 50 pays à travers le monde. En France, de très grands crus sont issus, sans que cela soit forcément mis en avant, de l’agriculture biodynamique.Ce label privé est donc plus exigeant et aussi fiable que le label d'agriculture biologique AB. Les promoteurs de l’agriculture biodynamique, estiment que les semis faits avant la pleine lune par exemple donnent des carottes très réussiesLes produits labellisés Demeter  se trouvent généralement dans les magasins bio.
      Demeter est donc la marque internationale des produits issus de l’agriculture biodynamique.  Le logo du label Demeter peut être affiché sur des yaourts, des tomates, du pain, des salades, des pommes,  Demeter obéit à un cahier des charges très spécifique, avec l’utilisation d’engrais naturels, l’utilisation de semences auto produites et le respect des animaux, qui sont nourris à 80% au moins avec des produits de la ferme, ou encore la rotation des cultures. Les domaines agricoles ou les entreprises certifiées Demeter sont obligatoirement biologique.

      ◊ Pour de plus amples informations, je vous invite à consulter le site de consoglobe qui recense tous les labels écologiques en les classant par catégorie (commerce équitable, cosmétiques, alimentation, maison...).