11 septembre 2014

Photo du jour n°5

© nc

29 août 2014

Journal de pousse : Août 2014

Gros mea culpa aujourd'hui : pardon henné d'avoir douté de toi, tu es le meilleur soin de toute la terre et pardon karité de t'avoir oublié alors que mes cheveux t'adorent !

J'ai repris ces deux soins qui à eux seuls, en une application, ont magnifié mes cheveux (oui, oui, rien que ça !)

Après séchage sans brossage, je constate que ma moumoute a retrouvé du volume et de jolies ondulations, ainsi que de la brillance.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, je n'ai rien coupé mais on dirait qu'ils sont carrément plus courts qu'avant. C'est pas possible d'avoir une pousse aussi lente ! J'ai la même longueur depuis 2 ans ! A chaque fois qu'ils approchent de la taille et que je pars en vacances, j'ai l'impression qu'ils ont raccourci quand je reviens. A mon avis, il y a un suicide collectif de mes longueurs entre-temps.

Février 2013


Août 2014 : magie, magie, ils ne poussent pas !


Objectif des prochains mois : la qualité. Et avec elle viendra (peut-être) la longueur.


10 juillet 2014

Ballot-Flurin : shampoing bio "Douceur de miel" (apiculture douce)

Souvenez-vous, pour la nouvelle année, j'avais décidé de choisir des soins de préférence à base de miel et encore mieux, fabriqués en France.

En me rendant dans ma boutique bio habituelle, je tombais sur ça :



Curiosité piquée au vif, je regardais de plus près : 30% de miel bio dans la compo, wouah !, c'était suffisamment rare pour être remarqué ! Un peu fébrile, je scrutais le reste de la compo, en me disant que c'était trop beau, que j'allais y trouver plein de sulfates et être forcément déçue.

 La composition  


Comme vous pouvez le remarquer, le miel est bien au tout début de la compo, c'est le principal ingrédient (avec l'eau). Viennent ensuite le Sodium Lauroyl Sarcosinate, le Coco-glucoside et le Cocamidopropyl Betaine, des tensioactifs doux issus de l'huile de coco. Ne pas confondre le Sodium Lauroyl Sarcosinate (dont l'acronyme est SLS) avec les vrais SLS et ALS (sodium laureth sulfate et ammonium lauryl sulfate) qui eux, sont des tensioactifs agressifs (il y a le mot sulfate dans leur nom).

Puis nous avons du sel et de la gomme xanthane (pour la texture) et du pamplemousse (pour l'odeur, la brillance etc...)

Seul point noir au tableau, la présence de Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein, un ammonium quaternaire, dérivé de protéine de blé, qui fait généralement office d'agent antistatique. Cependant, il est en toute fin de liste des ingrédients, ce qui signifie a priori qu'il est présent à moins de 1% dans la formule. Pas de quoi crier au loup, selon moi !

>> La formule est relativement simple et c'est très bien comme ça : je préfère avoir 30% de miel et quelques tensioactifs que pleins d'actifs en minuscule quantité.

 L'éthique 

Ce qu'il faut surtout retenir, c'est que le miel et ses 30% sont bien là et qu'il ne s'agit pas d'un argument marketing de plus. Ce produit est fabriqué en France, localement, par une entreprise familiale dont les valeurs (douceur, respect et authenticité) me sont chères. Labellisé bio.

 Mes impressions 

Texture : assez liquide, s'étale bien, mousse un peu
Senteur : sans ajout de parfum, on a l'odeur issue des ingrédients, ce qui est une attention plutôt louable mais bizarrement ça ne sent pas vraiment le miel mais quelque chose d'un peu aigrelet, difficile à définir.
Efficacité : lave en douceur, débarrasse bien des bains d'huile, laisse les cheveux crissants. Ils peuvent être emmêlés mais il suffit d'utiliser un AS et après séchage, les cheveux sont d'une douceur et d'une légèreté incroyables. J'ai remarqué que mes pointes étaient lissées, mes cheveux parfaitement hydratés et brillants.

Sachez qu'en 2014, le packaging a été revu ainsi que la formule. Apparemment, ça sentirait un peu plus le miel qu'avant ! 


Nouvelle formule :
AQUA (WATER), MEL, LAURYL GLUCOSIDE, COCAMIDOPROPYL BETAINE, SODIUM LAUROYL SARCOSINATE, SODIUM CHLORIDE, BENZYL ALCOHOL, CITRIC ACID, DEHYDROACETIC ACID.

La bonne nouvelle, c'est qu'il ont retiré le Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein et ont ajouté ces deux conservateurs à la place, le Dehydroacetic Acid et le Benzyl Alcohol. Ils sont notés positivement sur le site de La vérité sur les cosmétiques.

Par contre, ils ont enlevé le pamplemousse...  La base lavante et les 30% de miel, quant à eux, n'ont pas changé.

J'aimerais bien tester la nouvelle version mais je dois d'abord terminer un autre shampoing dont je vous parlerai prochainement et qui semble plutôt très prometteur : le shampoing ayurvédique réparateur à la rose de Khadi.




4 juillet 2014

Sois belle, lisse tes cheveux et tais-toi

Chers coiffeurs, pubards, producteurs, cinéastes, directeurs de casting, et autres faiseurs d'images d'Hollywood et d'ailleurs, dites-moi donc : pourquoi tant de haine envers les boucles ?! 

Est-ce parce que les cheveux bouclés ne collent pas assez avec la bonne vieille image du WASP qu'on nous véhicule à longueur d'année, fantasme standardisé et appauvri de la femme blonde, blanche, aux cheveux lisses ?

Y-a-t'il un coiffeur fou obsédé du fer à lisser qui sévit à Hollywood ? Est-ce une peur de l'indomptable et du sauvage ? En quoi les cheveux bouclés rendraient moins respectable / pro / crédible / vendeur ?

Non parce qu'on dirait quand-même que vous prenez un malin plaisir à réduire comme peau de chagrin les magnifiques chevelures des actrices qui croisent votre chemin. 

Regardez donc le mal que vous faites ! 

Victime n°1 : Keri Russell


Pourquoi, mais pourquoi ??? Cette fille avait une crinière de lionne ! 


Victime n°2 : Julia Roberts


Rousse et bouclée, autant dire la totale pour Julia qui a connu ses grandes heures de gloire dans les années 90, seule époque récente où la touffaille était autorisée. 
Depuis, filasse et blonde, pour gagner du pognon.


Victime n°3 : Nicole Kidman


Voilà ce qui vous arrivera, chères lectrices, si vous n'écoutez pas mes conseils ! 
Le méchant coiffeur de Nicole viendra vous chercher ! gniarf gniarf gniarf  


Victime n°4 : Andie MacDowell 


C'est la plus résistante de toutes !
Elle apparait encore sur tapis rouge avec sa masse bouclée, mais de moins en moins.


Victime n°5 : SJP 


Carrie Bradshaw, l'héroïne libérée, et ses boucles dorées qu'elle secouait en marchant dans les rues de New-York avec ses talons de 12... Et puis Carrie s'est mariée, Carrie a eu 40 ans, et comme toutes les autres, Carrie a lissé son image...


Triste constat, n'est-ce pas ?

Maintenant, imaginez l'inverse. 
Un monde où les cheveux bouclés seraient la norme, depuis toujours. 

Vous n'avez jamais osé en rêver ? 
Tall N Curly et son humour "décoiffant" l'a fait pour vous ! 

Cliquez sur l'image pour lire l'histoire sur son blog


www.tallncurly.com

3 juillet 2014

Cheveux lissés : 3ème objectif de pousse presque atteint !

On n'est pas loin, on n'est pas loin !

Même si lisser ses cheveux n'est pas bon pour eux, ça fait du bien au moral parce que je peux voir clairement qu'ils sont très très proches de la taille ! J'ai mis mon gilet fétiche spécial journal de pousse et comme vous pouvez le voir, mes cheveux arrivent maintenant presque au bout des ailes.

Il ne me reste plus qu'à gagner un peu en épaisseur et en route pour les objectifs 3 et 4 : taille puis hanches avant d'atteindre enfin le coccyx, le but ultime de cette aventure.

Pour aider mes petits cheveux à s'étoffer , je vais donc faire de façon intensive :
• du henné : pour gainer et fortifier
• des soins aux poudres ayurvédiques : pour ralentir la chute, fortifier et favoriser la pousse
• une cure de compléments alimentaires : pour favoriser la pousse

Je vous donne rendez-vous en septembre pour voir ce qu'il en est ! 



Ce n'est plus très loin ! 


1 juillet 2014

Atelier DIY spécial Summer !



 C'EST QUOI ? 
C'est bientôt les grandes vacances ! Mettez-vous en condition en participant à notre atelier DIY du 3 juillet : on vous promet du vernis de toutes les couleurs, des professionnelles du Nail Art pour customiser nos ongles, de jolies fleurs pour réaliser son headband de l'été, du bon vin, des tartines gourmandes... que du bonheur !

 C'EST QUAND ? 
Jeudi 3 juillet 2014, 19h30 - 22h
25€ avec accès aux deux ateliers et cocktail dînatoire (buffet + softs + 1 verre de vin par personne)

>> Places limitées, réservation obligatoire par ICI

 C'EST OU ? 
Le Pain Quotidien - Charonne
24 rue de Charonne
75011 Paris

30 juin 2014

Journal de pousse : juin 2014


La longueur

Chers ami(e)s, je suis plutôt contente car j'ai atteint mi-dos avec les bouclettes et quasiment la taille avec les cheveux lissés. Ce qui ne me plait pas actuellement (il faut bien que je grogne un peu), c'est mon dégradé. On le voit bien sur la photo plus bas, les petites mèches de chaque côté paraissent bien pauvrettes par rapport au reste. Mes cheveux étant très fins, je pense qu'une coupe droite conviendrait mieux (même si je préfère clairement les coupes en U). Cela donnera à l'ensemble une uniformité de volume et de longueur. Je ne sais pas encore quand je vais le faire. Pas tout de suite, c'est sûr, car cela me ramènerait aux omoplates !

 La couleur 

J'ai renoncé à vouloir retourner au blond. Après ce que j'appellerais "ma petite crise", je me suis dit que cela n'allait faire qu'abimer mes cheveux. Je suis d'ailleurs très contente de leur couleur actuelle. 

Je suis maintenant plus proche de ma couleur naturelle que cet hiver où mes cheveux étaient presque auburn.  

 Le lavage 

Je pratique le no-poo avec mon après-shampooing à la framboise de Desert Essence. Il est presque fini et je vais donc bientôt entamer celui à la noix de coco, tout aussi bien mais plus nourrissant. Ce qui colle parfaitement avec mon prochain départ en vacances au bord de la mer ! 

 L'entretien 

J'ai repris le henné, mais blond, sans lawsonia pour le moment. J'y reviendrai peut-être très bientôt. Je fais du henna gloss, c'est-à-dire que j'ajoute de l'après-shampooing à ma pâte, pour nourrir et hydrater. Ainsi, je n'ai plus l'effet asséchant dont je me plaignais.

Il n'y a pas de miracle, le henné leur a rendu la brillance et la force dont ils manquaient ces derniers mois.

J'applique tous les jours un peu d'huile végétale de jojoba sur les pointes et les longueurs. Cette huile, très proche du sébum, est tout simplement parfaite. Elle n'alourdit pas les cheveux, les soigne bien et petit bonus, elle contient une protection UV naturelle.

J'ai également l'intention d'entamer une cure de compléments alimentaires pour aider un petit peu mes cheveux dans leur pousse. 

Grâce à la reprise de tous ces soins, mes cheveux vont beaucoup mieux.