Fourni par Blogger.

Récapitulatif de deux ans de pousse

Cela fait maintenant deux ans que je laisse pousser mes cheveux et que je les soigne avec des produits exclusivement naturels. Comment s'est déroulée cette deuxième année de pousse ? Par quels produits ai-je été séduite ou déçue ? Suis-je satisfaite ? L'heure du bilan annuel a sonné !


 EN BREF 

Je pense que si je n'avais pas tout coupé en juillet, mes cheveux m'arriveraient aujourd'hui à peu près autour de la taille mais dans quel état !? En mai et juin, les pointes étaient fines et sèches. Le dégradé d'alors me laissait une masse de cheveux appauvrie. Impossible d'avoir une belle matière malgré les soins. Alors fin juillet, j'ai coupé et bien m'en a pris ! Car cette deuxième année s'est passée sous le signe de la brillance et de la douceur. Même si mes cheveux, de nature sèche, font des caprices de temps en temps, leur texture n'a plus rien à voir avec autrefois. A tel point que je n'ai pas eu à couper mes pointes depuis juillet. 0 coupe en 8 mois ! Un record ! J'ai retrouvé des cheveux SAINS qui mesurent actuellement 63 cm.

 SOINS 

Il faut dire aussi que je n'ai pas lésiné sur les soins. Voici les produits qui me sont devenus indispensables au cours de cette année :
- l'huile végétale de coco
- l'huile végétale d'amande douce
- le beurre de karité nilotica AZ
- les shampoing et AS Rahua
- le henné naturel

Le henné naturel est un ingrédient phare dans cette aventure capillaire car il a indéniablement embelli mes cheveux. C'est d'ailleurs parce que j'avais remarqué que les belles et longues chevelures étaient presque systématiquement entretenues au henné que j'ai sauté le pas. Changer la couleur de mes cheveux ne m'intéresse pas mais il est évident que les propriétés embellissantes du henné Lawsonia inermis sont plus élevées que celles du Cassia obovata qui compose les hennés neutre et blond.

 EVOLUTION 


A gauche, l'état de mes cheveux en juin 2012, secs, ternes, rêches et à droite, mes cheveux aujourd'hui, brillants, souples, sains.
Comme quoi, rien n'est impossible !

 ET APRES ? 

La 1ère année a été une année de découvertes, de tests mais surtout de transition avec beaucoup d'épointages pour rattraper les dégâts de mes précédentes "folies" capillaires. Une sorte de mise en condition pour la suite.
Cette deuxième année a été celle de l'embellissement et de la satisfaction de voir enfin les résultats de tous mes efforts. La pousse est lancée, je suis à 63 cm, et je pense atteindre le milieu du dos fin juillet.
Cette troisième année qui commence sera celle de la pousse, assurément, mais aussi du maintient d'une belle qualité de cheveux car les deux sont indissociables.

Bien sûr, j'espère que vous serez là pour m'encourager ! car c'est un chemin bien long que de vouloir une belle et longue chevelure.

Pour suivre mes aventures :
- Récapitulatif d'un an de pousse

21 commentaires

  1. Tres belle. :) Excuse moi, mon francais n'est pas tellement firme... mais avec ton blog, je peut travailler un peut. Parce que je veut t'encourager bien, sie je peut. Tu as fais des grandes efforts. :)

    Salut d'une allemande, qui n'a pas parler francais pour 10 ans.

    Heike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vielen Dank für deine Ermutigung ! Dein Französisch ist sehr gut !

      Bis bald

      Supprimer
  2. Quel gain de qualité ! C'est vraiment impressionnant, tu as bien fait de couper au vu des résultats. Et puis ça pouse déjà bien ! Je fais partie des nombreuses fans de tes bouclettes alors forcément, je suis fan de la photo "après" de l'évolution.. ça fait particulièrement ressortir le fait que tes cheveux sont brillants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pauline, j'avais hésité avant de couper mais c'est dingue ce qu'après ils sont restés avec une apparence saine... Comme quoi, parfois un petit sacrifice est tout bénéfique.

      Supprimer
  3. Quelle belle pousse ! Tu as vraiment bien fait de couper en juillet, impressionnant la différence entre juin 2012 et mars 2013 !
    On voit bien l'effet bénéfique du henné naturel.
    Quel est ton objectif de pousse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La coupe de juillet a radicalement changé mes cheveux, les mèches décolorées restantes étant toutes parties avec la coupe.
      J'ai commencé le henné naturel en novembre, qui m'a procuré beaucoup de force et de brillance aux cheveux.
      Dans l'idéal, je souhaiterais atteindre le coccyx mais si j'arrive déjà en bas du dos je serai ravie !

      Supprimer
  4. Bravo, l'évolution de tes cheveux donne vraiment plein d'espoir lorsque l'on passe comme moi au naturel! D'autant plus que je pense avoir à peu près la même nature de cheveux que toi. J'aime particulièrement ta photo du mois de février, avec tes bouclettes!
    Résultat, moi je voudrais bien un petit article où tu nous récapitules comment tu utilises les huiles et produits que tu nous cites. Quelle est ta routine?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire, ma routine est assez basique en ce moment. Je mets les huiles sur les longueurs et le cuir chevelu que je masse un peu avant de me coucher, je tresse mes cheveux, puis je lave le lendemain avec mon shampoing Rahua, j'applique l'AS en commençant par les pointes... Oui, finalement, tu as raison, je vais en faire un article ! :-)

      Supprimer
  5. Félicitations! Il faut vraiment du courage et beaucoup de patience pour tout cela... Cela fait quelques mois que j'ai commencé le 100% naturel et je dois avouer que parfois ce n'est pas facile et que le découragement est tentant. Mais grâce à ton blog, ça motive vraiment!
    Merci de partager tes conseils avec nous!

    A bientot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je suis contente que mon blog te motive ! Surtout ne laisse pas tomber car les efforts et la patience finissent toujours par payer !

      Supprimer
  6. Je viens de tomber par hasard sur ton blog et bien bravo pour l'évolution c'est tout simplement incroyable, ça donne beaucoup d'espoir pour persévérer dans le naturel!je suivrais ton blog avec plaisir!!

    RépondreSupprimer
  7. Hello Juliette!
    I think your hair has made a great progress! You can see how much fuller and shinier it is and I love the henna as well.
    I have not tried shea nicoltica yet, maybe I should give it a try too!
    The length will come soon I always find hair quality more important.
    Love, Louisa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you Louisa !
      Shea nilotica has fine texture and nourishes and restructures very dry and damaged hair without being too greasy.
      I have to walk a long way to reach where I want to be : tailbone length.
      :)

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Je suis passé depuis peu au naturel, c'est une super évolution que tu nous montre, ça donne envie de continuer pour avoir un aussi beau résultat.
    J’espère que dans quelques années je pourrai montrer une aussi belle évolution!

    RépondreSupprimer
  9. ahhh, quand je vois ce journal de pousse, je me dis qu'on a la meme texture de cheveux ou presque.
    là les miens ont été malmenés par 5 ans de mèches blondes sur ma base chatain moyen/foncé, et j'essaie de passer doucement au henné pour retrouver ma teinte de base en évitant l'effet racines.
    Mes cheveux sont épais comme les tiens, et tendance à onduler boucler, ce que j'espère retrouver après avoir tenté en vain de les lisser pendant des années!
    MErci pour cette évolution résumée en photos c'est très parlant.
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Merci de partager tes conseils avec nous!

    RépondreSupprimer
  11. Coucou, cela fait plaisir de voir des gens comme soi-même, qui ont galéré pendant des années pour retrouver une couleur et nature du cheveu naturelles et saines , après des années de torture capillaires sur la tignasse! Coloration produits chimiques et mauvaises habitudes quotidiennes sont les meilleures ingrédients pour anéantir le cheveu et n'avoir plus comme dernière solution que de couper et dire bonjour au carré court et disgracieux. J'ai moi même fracassé mes cheveux pendant pratiquement 10 ans: colorations répétées en moyenne tous les mois en étant passé par le blond platine au roux jusqu'au noir. Les couleurs ayant abimé mes cheveux, il m'a fallu que quelques années pour arriver à un stade où le cheveu se casse peu à peu et donc ne pousse plus- ayant une coupe assez courte et effilée de base, j'ai donc stagné à une coupe courte effilée sans matière. J'ai donc porté des extensions, d'abord à tissage puis à clips, ce qui casse le cheveu à la racine sur cheveu fin. Et ce pendant encore quelques années. Sans oublier les toxicités chimiques apportées à mes cheveux avec les couleurs. Résultat au bout de presque 10 ans: cheveux cassants, tombants, sans matière, qui s'effiloche au séchage, un cheveu bien trop fragilisé qui ne peut que être coupé.

    Je suis donc à un an de repousse de cheveux: arrêt total de coloration, produits capillaires chimiques, cure de compléments alimentaires à base de levure de bière, kératine, cystine.

    Sur la longueur obtenue, j'ai du couper une bonne longueur de cheveux qui représente bien 6cm sur une coupe de base courte. Ma repousse de cheveux est un combat de tous les jours et représente beaucoup aujourd'hui dans ma vie et dans mon quotidien car on ne peut pas s'épanouir avec une chevelure qui ne nous plait et ceci est un combat très long et clairement la chevelure fait beaucoup chez la beauté des femmes, le jour où l'on ne peut rien faire à part les attacher pendant des années avant de pouvoir les détacher et obtenir sa longueur idéale. Patience est toujours ma vertu, il le faut car j'ai retrouvé aujourd'hui ma couleur et la nature du cheveu assez convenable mais la longueur est au niveau des épaules, je fixe le milieu du dos dans un an.

    Je te souhaite une bonne soirée. :)

    RépondreSupprimer

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez réagir ?
Je lis chacun de vos commentaires et prends plaisir à y répondre le plus souvent possible.